Arbre Pont des Mauroux

Cette fois, c’est à l’aval du Pont des Mauroux qu’eurent lieu les travaux de réhabilitation. Un chêne s’était couché à la perpendiculaire du cours d’eau et obstruait totalement celui-ci. Le tronc était particulièrement impressionnant et les branches supérieures débordaient d’une dizaine de mètres sur la rive opposée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce sont ces dernières qui furent découpées en premier et hissées en rive gauche avant d’être découpées et stockées. Puis progressivement, les branches et leurs ramification furent traitées identiquement. Enfin, ce fut le tronc qui suscita toute l’attention. En effet son positionnement sur le fond du cours d’eau et son diamètre rendaient l’opération délicate. L’extraction a été réalisée grâce au concours d’un tracteur doté d’un treuil mobilisé par le propriétaire riverain. Sans cet apport mécanique, l’opération n’aurait pu être menée à bien.

Après presque quatre heures d’efforts, le cours d’eau retrouvait sa configuration naturelle. Seule la souche redressée et l’amorce du tronc témoignent de l’ancienne présence de l’arbre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERACliquez sur l’image pour découvrir la galerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *