Un après midi de labeur à l’AAPPMA de Thiviers

Dans le cadre du programme de réhabilitation des cours d’eau ce mercredi 26 octobre, dés 14 heures,  l’équipe de bénévoles s’est retrouvée au lieu-dit « Les Jassonnies » pour un après midi de nettoyage. Le temps propice à cet exercice les a aidés car la tâche n’était pas aisée. En effet, deux emplacements étaient encombrés d’arbres tombés dans la rivière ce qui a nécessité l’emploi du tracteur amené sur les lieux par Michel. Chacun équipé de son matériel s’est affairé sans qu’il soit nécessaire de donner des ordres. L’habitude et l’expérience de ce genre d’action aux bords des cours d’eau, tout au long de l’année, pratiqué pour la plupart depuis de nombreuses années, a développé chez nos bénévoles la science du nettoyage. On ne peut que s’en réjouir. Le travail s’est donc effectué naturellement dans une joyeuse ambiance avec une efficacité qui ferait pâlir d’envie nombre de chefs d’entreprises.  En quelques heures, l’accès à la berge, dont le passage était impraticable s’est retrouvé nettoyé, transformé, de tel sorte qu’il laisserait passer un régiment d’infanterie. Clôturé comme à l’habitude par un casse-croute, cet après midi a donné toute satisfaction. Après de nombreux commentaires, chacun s’en est allé. (Serge Lebrun).

Quelques photos illustrent ce chantier :

dscf0252

Loto de la Gaule

 Le loto de la Gaule Thibérienne a eu lieu ce dimanche 23 octobre 2016 dès14 heures.

dscf0221

Sous la  direction de son Président  entouré de ses fidèles lieutenants, qui, sans compter ont donné toute leur énergie et compétences à la réalisation de cet événement.  Evénement, par ailleurs, très attendu à ce qu’il semble, au vu du remplissage de la salle du Parc à Thiviers ce dimanche après midi. A noter que la dotation en lots de toute nature a dépassé de loin ce qui se fait  de mieux dans le genre. La notoriété de la Gaule a fait le reste. Chacun des membres de la Gaule a contribué, selon ses aptitudes, à l’organisation de ce loto dont le déroulement n’a souffert d’aucune critique. Les bénévoles, comme à chaque rendez-vous  ont œuvré dans la bonne humeur.   Au grand plaisir des participants actifs un repas leur a été offert le midi et le soir de la clôture du loto. Merci aux dirigeants pour la maitrise de leur organisation. (Serge Lebrun)

dscf0230

dscf0228

Arbre Pont des Mauroux

Cette fois, c’est à l’aval du Pont des Mauroux qu’eurent lieu les travaux de réhabilitation. Un chêne s’était couché à la perpendiculaire du cours d’eau et obstruait totalement celui-ci. Le tronc était particulièrement impressionnant et les branches supérieures débordaient d’une dizaine de mètres sur la rive opposée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce sont ces dernières qui furent découpées en premier et hissées en rive gauche avant d’être découpées et stockées. Puis progressivement, les branches et leurs ramification furent traitées identiquement. Enfin, ce fut le tronc qui suscita toute l’attention. En effet son positionnement sur le fond du cours d’eau et son diamètre rendaient l’opération délicate. L’extraction a été réalisée grâce au concours d’un tracteur doté d’un treuil mobilisé par le propriétaire riverain. Sans cet apport mécanique, l’opération n’aurait pu être menée à bien.

Après presque quatre heures d’efforts, le cours d’eau retrouvait sa configuration naturelle. Seule la souche redressée et l’amorce du tronc témoignent de l’ancienne présence de l’arbre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERACliquez sur l’image pour découvrir la galerie

Reprise des travaux

Conformément aux décisions adoptées lors du dernier C.A, les travaux de réhabilitation des cours d’eau ont repris. Plus précisément, c’est le mercredi 28 septembre avant le lever du soleil qu’une trentaine de bénévoles de la Gaule étaient heureux de se retrouver au Pont de Madame. Cette fois l’affaire était d’importance !! A l’amont du pont, un arbre s’était couché dans le lit de L’Isle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est à la lumière produite à l’aide d’un groupe électrogène que l’incontournable casse-croute fut partagé par la joyeuse équipe. A l’issue de ce moment convivial, le président rappela les objectifs de la journée. Une équipe était chargée du nettoyage des berges à l’aval du Pont de madame. Une seconde prendrait en charge l’évacuation de l’arbre couché dans la rivière. Avant de répartir les  équipements de protection et le matériel d’intervention, Daniel rappela les consignes de sécurité.

Comme en témoigne le reportage photographique, l’arbre qui obstruait le cours d’eau était de belle taille. Il convenait d’agir avec méthode et réflexion pour extraire cet obstacle perturbant l’écoulement des eaux.  Heureusement, si à terme la situation peut générer un  risque d’érosion des berges, dans l’immédiat il n’y avait pas encore constitution d’embâcle naturel. En effet le faible niveau actuel des eaux n’avait pas favorisé le transport et l’accumulation  de branches mortes, de plantes aquatiques, de feuilles mortes, de sédiments ou de bois flottés. Il était donc judicieux d’agir en cette période.

Les membres expérimentés de la Gaule ont donc tronçonné et  extrait méthodiquement  l’arbre de la rivière. Pour l’occasion deux tracteurs agricoles avaient été mobilisés. Sans jamais mettre en danger les personnels, le chantier s’est déroulé calmement et efficacement. Il y eu peu de palabre et beaucoup d’application. C’est ainsi qu’en fin de matinée, le bois extrait de la rivière était soigneusement rangé à l’extrémité du terrain riverain.

En fin de matinée, comme pour saluer le travail accompli et remercier les intervenants,  le soleil offrit à la rivière nettoyée un éclairage donnant au site toutes les couleurs qui en font un endroit naturel exceptionnel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cliquez sur la photo pour voir la galerie

Avant de quitter le Pont de madame, le président invita les membres de la Gaule à partager un dernier moment de convivialité avant de fixer un nouvel objectif dans le cadre des travaux de réhabilitation. La prochaine action se déroulera le 5 octobre à 14 heures à proximité du pont des Mauroux. Là encore, ce ne sera pas un chantier facile …..