Pêche «inventaire» du Jeudi 17 Août 2017.

Jeudi 17 Août 2017, Serge et moi-même avons accompagné une équipe de la Fédération Départementale de Pêche composée par son Directeur, Jean-Christophe BOUT, son Trésorier, Alain DALY, le technicien piscicole Louis MAZZOLI et un jeune stagiaire, sur nos cours d’eau thibérien et jumilhacois. Cette journée était destinée à inventorier le poisson présent dans les cours d’eau et bien évidemment d’en tirer des enseignements tant à l’instant présent qu’en comparaison aux précédents relevés datant de deux à trois ans. « Armé » du système de pêche électrique … pesant plus de 10 kg … ses collègues et nous-mêmes avons suivi le technicien  en remontant les cours d’eau. La prospection sur le Touroulet a permis de trouver un bon nombre de truitelles (5 à 7 cm) provenant de notre dernier alevinage ainsi que d’autres espèces en « très bonne forme » comme le goujon et la loche. Ensuite, nous sommes « descendus » dans le Lavaud dans deux secteurs de SARRAZAC. Dans le premier où la température était de 17° (C) nous avons retrouvé une faune aquatique identique mais moins dense que dans le ruisseau précédent. Quelques surprises ont ponctué notre cheminement en trouvant deux truites « blanches » et surtout deux grosses anguilles !!!… sans oublier les écrevisses à pinces rouges … Le second secteur sur le Lavaud nous a amené en aval d’un étang traversé par le ruisseau : dans l’eau à 19° (C), la prospection s’est révélée décevante malgré la présence de truitelles « sauvages » très « maigres ». Cette démarche concrète a permis de façon simple, d’aborder l’impact des étangs sur les ruisseaux …. tout en précisant que nous « passons » un été plutôt  « maussade » sans périodes caniculaires ….

1

Lancé dans notre élan, nous avons terminé ces pêches « inventaires » sur les terres jumilhacoises et plus précisément dans le « Ruchalait ».  Ce beau petit ruisseau possède principalement une bonne population de saines truitelles issues du dernier alevinage avec d’autres consœurs sauvages de l’année … le tout en compagnie d’écrevisses à pattes rouges …

2

 

Cette journée très enrichissante, a été tout d’abord ponctuée par un dîner pris en commun au cours duquel Daniel notre Président nous avez rejoint et qui nous a permis, outre de se « reposer » ( !!!…) mais aussi de discuter de choses et d’autres avec nos « instances » fédérales. Ensuite et afin de clore cette journée, le Président de l’AAPPMA de JUMILHAC nous a cordialement invité à un rafraîchissement aux pieds du prestigieux châteaux.

Je terminerai cet article en remerciant bien évidemment cette équipe de la fédération pour cette journée captivante sans oublier le travail qu’elle accomplit en amont (en pensant surtout à la reproduction des truites) et toutes celles et tous ceux de notre « Gaule Thibérienne » qui voient concrètement le résultat de notre « acharnement » à faire vivre nos cours d’eau !!!

Dominique le Secrétaire.

PS : l’omelette de « trompette-de-la-mort » et de girolles était-elle bonne ???…

APN du 19 juillet 2017 – Étang des Pompiers.

Étaient présents, Dominique, Daniel, Gérard, Michael et Serge, les animateurs au service des adhérents, Pierre, Jack, Noé, Jean-François,  et  Antonin, Romain et Giovanny qui ont intégré l’APN à cette cession. Étaient absents, Charles Kévin et Louis. Nous avons atteint l’objectif que nous nous étions fixés à la création de l’APN, soit plus ou moins dix adhérents. Cet après-midi s’annonçait calme malgré quelques petites averses sans importance. La prise de contact entre les anciens et les nouveaux adhérents, pour certains accompagnés de leurs parents, s’est déroulée dans la bonne humeur. Les présentations faites, un petit rappel des règles, la distribution des équipements et l’exposé du programme, les choses sérieuses peuvent commencer. Chacun est à sa place, avec le concours de Michael, champion hors catégorie, les conseils prodigués n’ont pas tardé à porter leurs fruits, les résultats se sont vite fait sentir à la grande satisfaction de tous.

DSC_04

Des conseils avisés en provenance d’une telle expérience contribuent à nettement améliorer nos connaissances, nous lui en sommes très reconnaissants. L’APN prend son rythme  et s’inscrit dans le schéma que nous nous étions fixés. Rendez-vous le 5 aout prochain .  (Serge LEBRUN)

Compte rendu de cession APN du 08/07/2017

Lors de notre cession du 8 juillet étaient présents Michel, Gérard, Bébert et Serge. Beau temps sur l’étang des pompiers, excellentes conditions pour un après midi d’initiation à la pêche. Nous avons eu ce jour là l’inscription de Robin et Antonin venus voir avec leur papa comment se déroulait cet APN. De même Charles nous amena deux de ses connaissances et amis, Jack et louis qui ont adhéré. A la suite, c’est Pierre et Jean-François qui se sont présentés, garçons rencontrés lors du concours de pêche conquis par la perspective d’apprendre de nouvelles pratiques de pêches. Il manquait à cet effectif Kévin et Noé, présents à la dernière cession et absents ce jour là, ainsi que deux fils de pompiers dont les pères avaient, lors du concours, promis leur adhésion. Ce qui porterait à dix l’effectif de l’APN. En fait, il y avait présents, Charles, Jack, Louis, Pierre et J-François.

IMG_0528[1]

La séance s’est déroulée comme à l’accoutumé par l’installation et la mise à l’eau des cannes aux coups dont c’était le programme du jour. Malgré les conseils et l’obstination des animateurs aucun poisson ne mord ! L’impatience commence à régner parmi nos jeunes pêcheurs, il fallait réagir ! C’est alors que, sous l’impulsion de Charles, nous avons décidé de changer le programme et de les initier à la pêche au lancer. Les cannes sont déployées, les leurres distribués, et en avant, ça lance de partout. Quelques petits Blacks se font prendre, c’est l’engouement et, l’exceptionnel se produit, un Sandre énorme (60 cm) mord au leurre de Louis. Emballement général, regroupement autour du lieu, commentaires des uns et des autres sur la manière de faire. Enfin, notre poisson hors de l’eau est prêt pour la photo, s’en suit la remise à l’eau toujours accompagnée des commentaires de chacun. Ce haut fait sera mis à l’honneur sur notre site. Beau souvenir,  que demander de mieux pour nous encourager à poursuivre notre action. (Serge LEBRUN)

????????????????????????????????????

 

L’APN et le Collège de THIVIERS.

Ce jeudi 8 juin, à l’initiative du collège de Thiviers et la Fédération Départementale de la pêche de Dordogne, la Gaule Thibérienne a mis en place un Atelier Pêche Nature de grande envergure pour accueillir 32 collégiens et leurs professeurs sur le site de Firbeix. Nos animateurs, Hubert Desmesure, Bernard Chapou, Serge Lebrun, Daniel Favard et son épouse Bernadette, accompagnés, et sous la tutelle de Arnaud Denoueix, technicien de la fédération, détaché pour cette occasion ont réparti les élèves en   groupes sur cinq postes sous la responsabilité de leurs professeurs.  Le but étant de faire tourner ces groupes en atelier sur les postes spécialisés dans cinq techniques de pêche ( coup, carpe, feeder, anglaise, mouche) a charge pour chacun des animateurs de renseigner, éduquer, et répondre aux questions dans l’esprit des bases sur lesquelles a été créé l’atelier pêche nature. Très désireux de pouvoir participer nos jeunes élèves ont pu s’exercer  aux différentes pratiques sous l’œil vigilant du responsable de poste.

Sortie Firbeix

L’initiative de ce genre de projet est à tout point de vue bénéfique pour les futurs pêcheurs qui sont passés par là. Sous un soleil généreux et une ambiance autant studieuse que conviviale et ludique, cette opération fut, aux dires des professeurs, exceptionnelle vu l’intérêt manifesté par les élèves. A n’en pas douter, d’ores et déjà, rendez vous est pris pour l’avenir. En tant que responsable de cet atelier pêche nature je tiens à remercier pour leur participation inconditionnelle et efficace les animateurs et tout particulièrement notre technicien Arnaud Denoueix dont les connaissances en ont surpris plus d’un. (Serge LEBRUN) Continue Reading →

Compte-rendu de l’A.G

L’Assemblée Générale de l’AAPPMA « La Gaule Thibérienne » s’est tenue ce Samedi 11 Février 2017 à la Salle Jean Dubost à THIVIERS (24). Daniel LAGORSE, le Président de l’association, a ouvert la séance par les remerciements d’usage destinés à Madame la Députée Conseillère Générale de THIVIERS, aux élus des communes de THIVIERS, SARRAZAC, NANTHEUIL, NANTHIAT et EYZERAC, différemment représentés, sans oublier l’Amicale des Sapeurs Pompiers, l’Association « RN21 », nos nombreux partenaires, les médias Sud-Ouest et France Bleu Périgord, les personnels de la Fédération Départementale des AAPPMA, notre vendeur de cartes Didier DESGRAUPES et bien évidemment toutes les personnes ayant répondu présent à notre invitation publique.

P1070013

Cliquez sur l’image pour découvrir les photos

Grace à notre « technicien informatique » Jean-Louis LOIR, tous les sujets abordés lors de cette assemblée sont diffusés en images.

Pierre JOUSSELY, trésorier de l’association, a produit le bilan financier de l’année écoulée, lequel reste équilibré, tout en précisant explicitement le coût du « rempoissonnement » de nos cours d’eau à la somme de près de 9.000 euros.  Ce bilan financier a été approuvé par les membres de la Commission de Contrôle de l’association et validé par l’assemblée présente. S’en est suivi la présentation du budget prévisionnel pour l’année 2017.

Dominique BORDERIE le secrétaire, a commenté l’évolution d’achat des cartes de pêche dont la totalité s’élève à 537 unités, chiffre identique à l’année 2015 (540 cartes). Le nombre de cartes « adultes » reste quasiment stable : 347 en 2016 et 358 l’année précédente. Seul bémol, la baisse du nombre de cartes « découvertes femmes » qui passe de 27 cartes en 2015 à 18 en 2016. Petite précision significative sur le prix d’une carte « adultes » : les 73 € que coûte cette carte sont scindés en deux parts : 33,80 € de taxe et 39,20 € destinés à la fédération départementale et aux AAPPMA. L’association locale perçoit en retour de ses ventes, 16 € par carte adulte vendue (soit 8 € de vente et 8 € d’aide attribuée pour le nettoyage des cours d’eau) … d’où l’importance du choix de l’AAPPMA lors de l’achat de la carte de pêche. A noter que celles-ci peuvent être achetées (puis imprimées) directement chez vous par le biais du site officiel. Cette démarche ne représentait que 15% du volume d’achat de cartes en 2016. Pour l’année 2017, le tarif des cartes reste inchangé à celui de 2016.

Le Président a ensuite détaillé le travail effectué par les bénévoles de notre association concernant la réhabilitation et l’aménagement des cours d’eau, principalement sur l’Isle (Pont de Château – Pont de Madame – La Forêt – Les Jassonies) et le Lavaud (Pont de Goudour) : 546 heures de travail « acharné » … passées dans la bonne humeur !!!… Un merci bien mérité à notre « Bébert » régional qui entretient le matériel sans oublier Michel et son tracteur. L’activité des bénévoles se poursuit également  par les alevinages  en alevins à résorption (truite fario) et pré-estivaux (truite fario) soit 41000 alevins déposés dans nos différents cours d’eau. Concernant l’empoissonnement, 400 kg de gardons-tanches-brochets, 800 kg de truites arc-en-ciel et 300 kg de saumons de fontaine ont été déversés dans les cours d’eau durant l’année écoulée. La promotion de la pêche nous a mené à participer activement à la journée du handball (THIVIERS), aux journées de la RN21 (THIVIERS) et à la journée de l’arbre (NANTHIAT).

Toujours à l’écoute du Président, celui-ci a annoncé les projets pour notre nouvelle année à savoir la création d’un « atelier pêche nature », la recherche d’un plan d’eau (location), les divers chantiers de réhabilitation et d’entretien des berges, les alevinages, le concours de pêche (02 Juillet 2017) et le Loto (22 Octobre 2017). Serge LEBRUN, notre garde de pêche, en charge du développement de cet « atelier pêche et nature » a développé le but de ce dernier où les jeunes adolescents pourront acquérir connaissances et pratiques de la pêche et de l’environnement.

Le « rapport sur le moral » clôturant cette « AG » se résume en quelques mots : l’activité de l’AAPPMA « La Gaule Thibérienne » est au « beau fixe » grâce à son groupe dynamique, convivial et à ses « comptes sains » … et « pourvu que ça dure !!!… »

… à l’unanimité une salve d’applaudissements a remercié le Président de cette AAPPMA, Daniel LAGORSE, pour son dévouement envers celle-ci et surtout pour sa « parfaite manière » de la gérer.

Bien évidemment le pot de l’amitié a permis de poursuivre cette rencontre annuelle entre pêcheurs et défenseurs de la nature.

 

Dominique, le secrétaire.

Assemblée Générale de la Gaule Thibérienne année 2016

Ce samedi 11 février 2017 à 16 heures s’est tenue, salle Jean Dubost à Thiviers, l’assemblée générale de la Gaule Thibérienne. Son président, Daniel LAGORSE, a ouvert la séance devant une salle comble où étaient réunis, représentants des institutions locales, membres du bureau, bénévoles, et   sympathisants. Après avoir salué, présenté, et remercié pour leur présence toutes les personnalités qui ont contribué à l’action,  au soutien, matériel et financier de la Gaule Thibérienne, il a donné la parole au trésorier, Pierre JOUSSELY. Un bilan très favorable a été présenté et approuvé, précisant que 9000 € avait été consacré au rempoissonnement des cours d’eau. De même, le secrétaire, Dominique BORDERIE, a fait état du déroulement des actions menées au cours de l’année, faisant ressortir la situation générale par rapport à l’évolution des différents postes importants de la vie de l’association.

P1060981

Cliquez sur l’image pour voir la galerie

Le renouvellement du bureau n’étant pas à l’ordre du jour, c’est au cours de son rapport moral que le Président a dévoilé les perspectives pour 2017. Notamment, il a insisté sur la création d’un Atelier Pêche Nature à l’initiative de, Serge Lebrun, dont la vocation est d’attirer les jeunes à la pêche en leur donnant de bonnes bases quant aux différentes techniques de pêche et  leur exercice dans les différents milieux rencontrés, cela dans le respect de la nature et des règlements. Il a ensuite terminé son discours en saluant le travail effectué au cours de l’année par tous les acteurs de la Gaule et s‘est félicité de l’ambiance unique qui règne au sein du club.(Serge Lebrun)

Journée des bénévoles 2016

La traditionnelle journée des bénévoles s’est tenue le 4 décembre dans la très belle salle d’ Eyzerac.

Notre secrétaire aura l’occasion de revenir sur ce temps fort de notre association qui permet de retracer les diverses activités de l’année écoulée. Dans l’attente, voici les photos de cette manifestation.

p1060437

Cliquez sur la photo

Un après midi de labeur à l’AAPPMA de Thiviers

Dans le cadre du programme de réhabilitation des cours d’eau ce mercredi 26 octobre, dés 14 heures,  l’équipe de bénévoles s’est retrouvée au lieu-dit « Les Jassonnies » pour un après midi de nettoyage. Le temps propice à cet exercice les a aidés car la tâche n’était pas aisée. En effet, deux emplacements étaient encombrés d’arbres tombés dans la rivière ce qui a nécessité l’emploi du tracteur amené sur les lieux par Michel. Chacun équipé de son matériel s’est affairé sans qu’il soit nécessaire de donner des ordres. L’habitude et l’expérience de ce genre d’action aux bords des cours d’eau, tout au long de l’année, pratiqué pour la plupart depuis de nombreuses années, a développé chez nos bénévoles la science du nettoyage. On ne peut que s’en réjouir. Le travail s’est donc effectué naturellement dans une joyeuse ambiance avec une efficacité qui ferait pâlir d’envie nombre de chefs d’entreprises.  En quelques heures, l’accès à la berge, dont le passage était impraticable s’est retrouvé nettoyé, transformé, de tel sorte qu’il laisserait passer un régiment d’infanterie. Clôturé comme à l’habitude par un casse-croute, cet après midi a donné toute satisfaction. Après de nombreux commentaires, chacun s’en est allé. (Serge Lebrun).

Quelques photos illustrent ce chantier :

dscf0252

Arbre Pont des Mauroux

Cette fois, c’est à l’aval du Pont des Mauroux qu’eurent lieu les travaux de réhabilitation. Un chêne s’était couché à la perpendiculaire du cours d’eau et obstruait totalement celui-ci. Le tronc était particulièrement impressionnant et les branches supérieures débordaient d’une dizaine de mètres sur la rive opposée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce sont ces dernières qui furent découpées en premier et hissées en rive gauche avant d’être découpées et stockées. Puis progressivement, les branches et leurs ramification furent traitées identiquement. Enfin, ce fut le tronc qui suscita toute l’attention. En effet son positionnement sur le fond du cours d’eau et son diamètre rendaient l’opération délicate. L’extraction a été réalisée grâce au concours d’un tracteur doté d’un treuil mobilisé par le propriétaire riverain. Sans cet apport mécanique, l’opération n’aurait pu être menée à bien.

Après presque quatre heures d’efforts, le cours d’eau retrouvait sa configuration naturelle. Seule la souche redressée et l’amorce du tronc témoignent de l’ancienne présence de l’arbre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERACliquez sur l’image pour découvrir la galerie

Reprise des travaux

Conformément aux décisions adoptées lors du dernier C.A, les travaux de réhabilitation des cours d’eau ont repris. Plus précisément, c’est le mercredi 28 septembre avant le lever du soleil qu’une trentaine de bénévoles de la Gaule étaient heureux de se retrouver au Pont de Madame. Cette fois l’affaire était d’importance !! A l’amont du pont, un arbre s’était couché dans le lit de L’Isle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est à la lumière produite à l’aide d’un groupe électrogène que l’incontournable casse-croute fut partagé par la joyeuse équipe. A l’issue de ce moment convivial, le président rappela les objectifs de la journée. Une équipe était chargée du nettoyage des berges à l’aval du Pont de madame. Une seconde prendrait en charge l’évacuation de l’arbre couché dans la rivière. Avant de répartir les  équipements de protection et le matériel d’intervention, Daniel rappela les consignes de sécurité.

Comme en témoigne le reportage photographique, l’arbre qui obstruait le cours d’eau était de belle taille. Il convenait d’agir avec méthode et réflexion pour extraire cet obstacle perturbant l’écoulement des eaux.  Heureusement, si à terme la situation peut générer un  risque d’érosion des berges, dans l’immédiat il n’y avait pas encore constitution d’embâcle naturel. En effet le faible niveau actuel des eaux n’avait pas favorisé le transport et l’accumulation  de branches mortes, de plantes aquatiques, de feuilles mortes, de sédiments ou de bois flottés. Il était donc judicieux d’agir en cette période.

Les membres expérimentés de la Gaule ont donc tronçonné et  extrait méthodiquement  l’arbre de la rivière. Pour l’occasion deux tracteurs agricoles avaient été mobilisés. Sans jamais mettre en danger les personnels, le chantier s’est déroulé calmement et efficacement. Il y eu peu de palabre et beaucoup d’application. C’est ainsi qu’en fin de matinée, le bois extrait de la rivière était soigneusement rangé à l’extrémité du terrain riverain.

En fin de matinée, comme pour saluer le travail accompli et remercier les intervenants,  le soleil offrit à la rivière nettoyée un éclairage donnant au site toutes les couleurs qui en font un endroit naturel exceptionnel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cliquez sur la photo pour voir la galerie

Avant de quitter le Pont de madame, le président invita les membres de la Gaule à partager un dernier moment de convivialité avant de fixer un nouvel objectif dans le cadre des travaux de réhabilitation. La prochaine action se déroulera le 5 octobre à 14 heures à proximité du pont des Mauroux. Là encore, ce ne sera pas un chantier facile …..